shinigami-hollow


 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Citron vert à la vanille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aemi Tokiya

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 20/01/2013

MessageSujet: Citron vert à la vanille   Dim 27 Jan - 1:34



Dernière édition par Aemi Tokiya le Dim 3 Fév - 21:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Usagi A. Yushirou

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 26/07/2011
Age : 24
Localisation : Loin... (v°°)...

Feuille de personnage
Objet de Quête:
Vie:
1300/1300  (1300/1300)
Classe:

MessageSujet: Re: Citron vert à la vanille   Dim 27 Jan - 2:50

J’étais sorti furtivement de chez moi. Laissant Kaito tranquillement en train de se reposer, ces derniers jours avaient dû être vraiment éprouvant pour lui, même si il montrait toujours une certaine joie dans ces moments là.

A ce moment-là, il était aux environs de 21h30 je dirais.

Pourquoi une escapade à cette heure-là… ?

En gros, j’avais une certaine envie à satisfaire. Je sais ce que vous allez dire, mais depuis quelques jours, j’avais sans cesse son image en tête…

C’est pour ça que j’avais décidé de m’acheter un magazine pour adulte ! Je ne pouvais définitivement pas laisser mes pensées divaguer de la sorte, il en valait de la santé de l’image innocente que j’avais en tête.

Pour ne plus laisser les pensées impures se lier à cette personne, je me devais d’acheter ce genre de magazine pour distraire mon subconscient. Sur mon honneur, je jure de ne jamais laisser de pensées impures tourner autour de cette personne.

Un magazine… J’en pris un qui s’appelait « Trap », au hasard. Le vendeur me regardait bizarrement…

J’avais honte, il n’avait juste pas besoin d’en rajouter naméoh…

Instinctivement, en sortant de la supérette, je me mis à courir, pourquoi ? Parce que j’avais l’impression d’avoir fait quelque chose de… presque criminel…

PAF.

Je tombe en arrière sur les fesses. Fermant les yeux sous le choc. Apercevant un vague éclair vert juste avant de chuter.

« Aïe… Désolé… »

Je n’osais pas vraiment regarder l’étendue des dégâts, gardant les yeux clos jusqu’à ce que quelque chose se manifeste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aemi Tokiya

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 20/01/2013

MessageSujet: Re: Citron vert à la vanille   Dim 27 Jan - 3:42

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Usagi A. Yushirou

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 26/07/2011
Age : 24
Localisation : Loin... (v°°)...

Feuille de personnage
Objet de Quête:
Vie:
1300/1300  (1300/1300)
Classe:

MessageSujet: Re: Citron vert à la vanille   Dim 27 Jan - 20:16

Je me frottais la tête, vérifiant machinalement si je ne m’étais pas fait mal quelque part.

Mon cœur se figea d’un coup.

Le magazine que j’avais acheté était ouvert juste devant lui.

D’abord choqué par le contenu, qui ne le serait pas, se faire rentrer dedans par un pervers qui s’est acheté un magazine coquin le soir…

Il rit soudainement.

En profitant durant ce laps de temps, je ramassais rapidement la revue pour la remettre dans mon sac, enfonçant fébrilement le contenu tendancieux. Je le fixais, sentant un léger embrasement naître sur mes joues, une lueur défiante dans les yeux.

Il s’était renversé la canette sur lui-même, sauf que, il n’avait pas l’air de s’en soucier…

La pique qu’il ajouta…

Elle concernait probablement lui-même. J’avais peut-être affaire avec un travelo… Je croyais que ça n’existait que dans les légendes thaïlandaises…

Cette pensée rajouta encore davantage de couleurs sur mon visage déjà bien empourpré. Passant mes doigts à travers ma chevelure, j’essayais de me calmer.

« Euhmm… Non je suis pas forcément très intéressé par les choses de ce genre… »

Non mais c’est quoi cette question là… ?

Je me grattais la joue, avant de me relever en laissant échapper un léger râle d’effort.

« T-… T’es pas un trav’ quand même… ? »

Je le regardais du coin de l’œil, serrant machinalement la lanière de mon petit sac plastique.

Tout en commençant à me demander si c’était vraiment un gars. A première vue, s’en était un, plus grand que moi, j’avais l’impression qu’il pourrait prendre les commandes d’un instant à l’autre…

Un peu comme dans les images clichés de yaoi que j’ai dans la tête… « Passe moi le livre qui est trop haut s’il te plaît… »…

Hem.

J’époussetais mon jean, le fixant en me demandant ce que je pourrais faire pour me faire pardonner. Puisque après tout, c’est moi qui avait sali son haut, d’une manière plus ou moins directe certes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aemi Tokiya

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 20/01/2013

MessageSujet: Re: Citron vert à la vanille   Dim 27 Jan - 22:44

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Usagi A. Yushirou

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 26/07/2011
Age : 24
Localisation : Loin... (v°°)...

Feuille de personnage
Objet de Quête:
Vie:
1300/1300  (1300/1300)
Classe:

MessageSujet: Re: Citron vert à la vanille   Lun 28 Jan - 0:21

Son nouvel éclat de rire au moment où je lui demande si il était un travelo ne me rassurait pas le moins du monde. Surtout qu’il prenait ma question pour une proposition… de… Euh… Je préfère ne pas y penser.

C’est alors qu’il remarqua (enfin) la tâche de soda sur son haut.

J’étais rassuré, il avait le sens commun des mortels, bon, après, j’étais un peu dans une situation problématique.

Son regard sur moi… C’est peut-être la pénombre, l’heure « tardive », la raison pour laquelle il me parlait ou même mon imagination… Mais j’aurais juré que j’avais vu… des choses…

Ce type est un pervers.

Est la première phrase qui m’est passée par la tête en voyant son sourire et les yeux qu’il m’avait lancés…

C’est alors qu’il commença à bouger, lentement, mais la façon dont il se mouvait…

J’étais juste comme paralysé.

A ce moment-là, il captura mon visage entre ses mains. Un long frisson me traversa alors que ses mains brûlantes s’aposaient sur mes joues glacées.

Qu’est-ce que je dois faire ? J-Je veux pas… Pas avec un inconnu total… Je suis pas comme ça…

Sa tête s’avançant, son regard vert et bleu se plantant dans le mien, son nez finement taillé, ses lèvres légèrement entrouvertes qui se rapprochaient…

Non…

Je fermai les yeux. Redoutant le contact sur mes lèvres.

… Pas de contact… ?

« J’préfère être en haut, tu vois. »

Le doux chuchotement qui résonnait à mon oreille contrastait avec le sous-entendu très rude qui en ressortait.

« J-Je… En haut… ? »

J’essayais de faire celui qui ne comprenait pas, mais je comprenais parfaitement de quoi il était question.

« M-Mais… »

Je détourne le regard.

« En bas c’est bien aussi. »

Pourquoi est-ce que j’ai dit ça… ? Aucune idée à vrai dire. Je ne savais même pas ce que je disais.

Un inconnu me caressait le visage et me chuchotait des choses tendancieuses… Mais tout va bien aller… N’est-ce pas… ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aemi Tokiya

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 20/01/2013

MessageSujet: Re: Citron vert à la vanille   Lun 28 Jan - 22:12



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Usagi A. Yushirou

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 26/07/2011
Age : 24
Localisation : Loin... (v°°)...

Feuille de personnage
Objet de Quête:
Vie:
1300/1300  (1300/1300)
Classe:

MessageSujet: Re: Citron vert à la vanille   Lun 28 Jan - 23:45

Ses murmures semblaient s’infiltrer en moi, je ne pouvais décemment plus bouger et… Je crois, j’espère que c’était mon imagination, mais je croyais avoir senti ses lèvres venir caresser mon oreille.

Fermant les yeux, je m’attendais au pire.

Je… Je vais me faire violer… ? C-… Bon au moins il est pas moch-… Nan mais à quoi je pense ?!

Alors que j’essayais de lui répondre tant bien que mal, il se mit à rire.

C’était méchant, moi je suis tout paniqué et lui il se moque de moi…

C’est pour cette raison que je baissais légèrement les yeux, une légère rougeur ornant toujours mon visage alors qu’il se recule. Réavançant, vite, trop vite. Il… Je pouvais sentir son souffle sur mes lèvres, une sensation chaude qui semblait m’hypnotiser, qui rendait mes lèvres toute sèches, qui me donnait envie d’avancer pour…

Hmm… Non…

Il ouvrit la bouche pour parler, mais mon esprit semblait parti assez loin, j’étais paralysé.

… Ce surnom…

Son dernier mot me fit tilté, mon esprit revenant dans mon cerveau en un claquement, j’esquissais un geste pour reculer instinctivement.

[color=darkred] « Mais qu-… »|/color]

PAF.

Une douleur vient me prendre l’arrière de la tête, mais avant que je ne puisse exprimer d’une façon orale et non retenue, ma douleur. Une autre sensation semblait couper l’afflux sanguin dans mon cerveau.

Un contact chaud, légèrement humide et vraiment doux.

… Oui…

Mes yeux se rouvrirent légèrement de surprise.

Mon esprit s’envolant quelque part.

Je me reculai, esquivant l’arbre cette fois. Totalement écarlate alors que je le regardais en me mordant la lèvre.

« Je… Euh… D-Désolé. »

… Bon… Un baiser avec un inconnu. Comme ça, dans la rue, je ne connaissais rien de lui, même pas son nom, ni même ce qu’il aimait… Ce n’est pas comme si j’étais dégoûté ni autre, j’étais plutôt surpris de… Et bien…

Je passais ma langue discrètement sur mes lèvres. Il avait un petit goût acidulé pas désagréable à vrai dire…

Non je vais arrêter d’y penser ça va être plus simple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aemi Tokiya

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 20/01/2013

MessageSujet: Re: Citron vert à la vanille   Mer 30 Jan - 0:32

(je mettrais le code etc demain)

J'aurais aimé être dans son esprit à ce moment là, savoir ce qu'il pensait. Il était ailleurs, pas totalement présent, c'était flagrant. Sa seule réaction fut lorsque je prononçai le surnom. Je ne regrette absolument pas, le résultat est magnifique. Tellement qu'en essayant de se reculer, il se cogna violemment la tête contre l'arbre derrière lui. Par reflex, je suppose, ou par moyen détourné, qui sais – c'est mon charme naturel, évidement ! – il revint brusquement sur ses pas... c'est à dire devant moi. Ou partiellement sur moi.

Je ne pourrais qualifier cette collision aussi brève qu'inattendue de « baiser » ou de je ne sais quel autre mot fleur bleue à vomir des petits cœurs roses par les yeux. Cependant, même si je ne peux pas savoir où elles ont traînées – ou où elles vont traîner... – , ses lèvres avaient un léger parfum sucré... presque vanillé. C'est dommage, vraiment dommage qu'il préfère les travestis quand même. Peut-être arriverais-je à le faire changer d'avis ? Bih. Je ne vais pas retirer ce que j'ai dit : je ne suis pas assez désespéré pour attraper les perches d'un de son espèce, aussi délicieux soit-il. Je dois quand même avouer que ce geste me... surprit.

Il s'était reculé, en évitant l'arbre cette fois. Son visage entier était devenu cramoisi, et il me regardais, ne sachant « légèrement » plus quoi faire. Et encore un tic de plus : se mordre la lèvre. Sûrement un des tics que je déteste le plus, pour tout un cas de raisons. Déjà, il est très... ostentatoire, c'est donc presque une intention d'afficher son stress, ensuite, avez-vous pensé une seule seconde à la pauvre lèvre qui n'a rien demandé ? C'est de la mutilation gratuite et inutile, si tout le monde faisait ça à longueur de temps, qui aurait encore envie de... s'entre-coller ces muscles qui seraient couverts de croûtes et de... bref.

« Je… Euh… D-Désolé. »

C'est pas à moi qu'il faut dire ça, chéri, arrête plutôt d'enlever le peu de saveur que j'ai senti sur tes lèvres pendant le millième de seconde où môssieu m'a « malencontreusement » embrassé. Quels clichés.

C'est ce que j'aurais aimé répondre, mais ça aurait été dommage de rater une si bonne occasion de placer un énième pique. Et le revoilà encore, mon magnifique sourire qui annonce la mauvaise nouvelle.

Déjà, rapprochons-nous un peu, naméoh. Je m'approche donc de lui en le contournant légèrement... en d'autre mot, il devrait se retrouver de nouveau dos à l'arbre, face à moi et, très important, près de moi. La proximité, quelle belle invention.

Je prends une de ses mèches blanches dans mes mains – ce que je me retenais de faire depuis une petite minute ou deux –, et prend quelque seconde pour la regarder, vraiment. Comme je le pensais et l'espérait, elle est soyeuse, et reflète toute la lumière de l'unique lampadaire alentour, quelques bons mètres plus loin. Je me retiens de la porter à mon visage pour la sentir, ce qui ne serait pas très bien élevé. Eh oui, j'ai mes manières moi, je ne dévore pas furtivement le premier citron frais dans la rue. Mon autre mains, je la range dans la poche de mon pantalon. C'est un des nombreux tics humains, essayer d'occuper les mains quand on ne sait pas quoi faire. Je n'en ai pas beaucoup, de tics, mais même en en étant conscient, je ne peux l'arrêter. Pourquoi l'arrêter, si c'est pour simplement m'infliger une torture mentale ?

Je me demande à quel moment il va me repousser, ou s'il va vraiment le faire. Si je le pousse à bout, je verrais bien.

Je le fixe. Généralement, être fixé me met mal à l'aise, et c'est le cas pour bon nombre de personnes, mais être celui qui fixe est bien moins frustrant, bien au contraire. J'ai envie de brûler les étapes, mais il n'y aurait rien d'amusant.

« Hey … pas trop vite, chéri … »

Je déteste ce surnom. Ne vous méprenez surtout pas. Il me donne envie de m'étrangler moi-même, peut-être est-ce pour ça que j'ai semblé un peu... oui, presque hésitant à le prononcer, plus un chuchotement qu'une parole, restant tout de même magnifiquement plein de sous-entendu, accompagné de mon sourire carnassier préféré.

Passons au niveau de frustration espéré supérieur.

« Aemi. »

Il y a mieux comme présentation, oui, mais je ne me voyais pas prononcer un discoure maintenant. J'espère qu'il ne va pas comprendre de travers … je devrais rajouter un truc, peut-être ?

Je ferme les yeux, laissant échapper un léger rire en me remémorant un vieux souvenir stupide en rapport avec ce magnifique prénom que l'on m'avais donné... quelque chose que l'on pourrait d'ailleurs facilement deviner, l'explication du pourquoi du comment, l'origine même de la consonance de mon prénom.

« Mes parents attendaient une fille. »

Je rouvre les yeux doucement, puis recommence à le fixer. J'avais rapproché mon visage du sien, progressivement, comme tout à l'heure, mais sans le contourner cette fois, de sorte à ce que l'on pouvait à présent sentir nos souffles respectifs, nos parfums citron et vanille se mélanger délicieusement. Et je le fixe. C'était mon moyen détourné pour lui demander son prénom.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Usagi A. Yushirou

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 26/07/2011
Age : 24
Localisation : Loin... (v°°)...

Feuille de personnage
Objet de Quête:
Vie:
1300/1300  (1300/1300)
Classe:

MessageSujet: Re: Citron vert à la vanille   Mer 30 Jan - 12:43

J’avais l’impression d’être une souris avec laquelle un chat jouait avant de… de la manger.

Pour confirmer mes pensées, il s’avança légèrement, mais de manière à ce que je sois à nouveau dos contre le tronc.

Comment je vais faire pour part-…

Je clignai des yeux.

Le temps que je me rende compte qu’il avait pris mes cheveux entre ses doigts tout en rapprochant son visage du mien.

Cette nouvelle proximité et le fait de sentir sa main qui me touchait plus ou moins indirectement…

Un nouveau frisson traversa mon échine alors que je déglutissais, mon rythme cardiaque s’accélérant sensiblement.

C’était donc à ça que ça ressemblait une agression… ?

Il m’appelle à nouveau par ce surnom. Moi, tout ce que je pouvais faire, c’était de baisser légèrement la tête en direction du sol, me murant dans un autre silence tout en essayant de fuir son regard.

« Aemi »

Sur le moment, je n’avais pas vraiment compris pourquoi il me disait ça…

Un nouveau surnom… ?!

« N-Non… Moi c’est… Mmh… Usagi… »

A vrai dire, j’hésitais à ouvrir la bouche, son visage s’étant vraiment beaucoup rapproché, à entendre par là que je pouvais clairement sentir son souffle acidulé venir s’écraser contre mes lèvres.

Je sentais son regard insistant qui tentait de capter le mien. Ses yeux me poussaient à plonger mon propre regard dans le sien, seulement quelques fractions de secondes avant de le fuir à nouveau, serrant légèrement le poing autour de la poignée de mon sac.

… Je ne me savais pas aussi… faible…

« Mes parents attendaient une fille. »

J’écarquillai légèrement les yeux, reculant d’un pas, dos plaqué contre l’arbre, j’étais coincé.

Je… Euh… M-Mais… Euh… Tu me connais pas… Je peux pas me mari-…

Han.

« Hmm… C-C’est pas si grave… Garçon ou fille… »

La moitié de ma phrase était passée à la trappe.

Mais il était vrai que pour moi, je ne faisais pas vraiment de différence… Enfin peut-être un peu mais bon…

Je remonte une main au niveau de ma joue, le regard obstinément rivé vers un point imaginaire situé juste en-dessous de sa main enfoncée dans sa poche.

« Je… Euh… Tu aimes mes cheveux… tant que ça… ? »

A la base, cette réplique, je l’aurais sortie avec un large sourire sarcastique, mais le ton hésitant, ainsi que le faible volume de ma voix donnait une impression probablement très différente de ce que je voulais vraiment faire.

Originellement, cette phrase aurait dû signifier : Euh, ça t’intéresses tant que ça de me tripoter ? Tu pourrais me lâcher ?

Là… On aurait plutôt tendance à dire : J-Je… Est-ce que je te plais… ?

Raaaah !

Intérieurement, une petite étincelle de rage éclatait alors que je me rendis compte de ce double-sens.

J’entrouvre légèrement les lèvres.

Je devais lui dire. Préciser, dissiper ce malentendu.

« … »

Aucun son n’arrive à sortir de ma gorge.

L’embarras me serrait la gorge à un point que je n’arrivais plus à parler.

Je baissais finalement la tête, un léger rouge flottant le long de mes pommettes.

… Il va bien comprendre de la bonne façon…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aemi Tokiya

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 20/01/2013

MessageSujet: Re: Citron vert à la vanille   Dim 3 Fév - 21:17



Dernière édition par Aemi Tokiya le Lun 4 Fév - 20:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Usagi A. Yushirou

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 26/07/2011
Age : 24
Localisation : Loin... (v°°)...

Feuille de personnage
Objet de Quête:
Vie:
1300/1300  (1300/1300)
Classe:

MessageSujet: Re: Citron vert à la vanille   Lun 4 Fév - 0:52

Il me répondit de manière toute simple, sur le coup j’étais légèrement sous le choc. Pas qu’on me réponde, mais plutôt qu’on me réponde avec une telle nonchalance.

Bien entendu, j’étais toujours coincé entre lui et l’arbre.

Un léger sursaut me traversa le corps lorsque plusieurs sonneries de portable se mirent à retentir.

Je tournais légèrement la tête, alors que j’apercevais du coin de l’œil qu’il sortait son téléphone pour le regarder, un air dépité, comme si son âme lui avait été retirée soudainement.

Moi, par un élan de bonté qui me surprit très légèrement, je penchais la tête en avant pour essayer de capter son regard. C’est justement à ce moment-là qu’il releva les yeux vers moi. Je tentai de le réconforter.

« Mais… ça va pas… ? Des… Des mauvaises nouvelles… ? »

… A vrai dire, je n’aurais pas cru éprouver de l’affection pour une personne qui était littéralement en train de m’agresser en pleine rue, il avait de la chance.

En fait.

Non.

Enfin si.

Je crois que j’éprouvais aussi un certain amusem-… Nan c’est totalement malsain de dire ça !

Hem.

« Si tu veux… »

Je repensais à la façon dont j’avais invité Kaito chez moi…

Non on ne peut pas dormir à trois dans le lit se serait… Trop serré.

Et puis à quoi je pense là ? Il n’a pas l’air aussi désespéré que mon colocataire.

« … Aemi c’est ça… ? »

Je levais une main pour venir toucher timidement la main de mon interlocuteur, un toucher qui ressemblait plus à un effleurement vu la vitesse à laquelle j’avais retiré mes doigts.

« … Tu pourrais garder le secret sur ce que t’as vu… ? »

Je priais intérieurement, ma vie sociale, si on peut la considérer comme telle, serait foutue si on apprenait que je sortais tard pour m’acheter ce genre de magazine.

J’avais tenté un sourire, qui disparut petit à petit face à mon embarras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aemi Tokiya

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 20/01/2013

MessageSujet: Re: Citron vert à la vanille   Lun 4 Fév - 23:33

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Usagi A. Yushirou

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 26/07/2011
Age : 24
Localisation : Loin... (v°°)...

Feuille de personnage
Objet de Quête:
Vie:
1300/1300  (1300/1300)
Classe:

MessageSujet: Re: Citron vert à la vanille   Mar 5 Fév - 21:06

Il me demanda ce que je redoutais le plus, non pas que je ne m’y attendais pas, mais j’avais pensé qu’il y aurait une once de compassion dans son cœur.

C’est pour cette raison, en grande partie, que je ne trouvais pas quoi répondre à sa question dans l’immédiat.

C’est également pour cette raison que ma réponse fut si… Enfin…

« Euh… T-Tout ce que tu voudras… Je ferais tout… »

Je baissais la tête, essayant d’esquiver un peu son regard, j’avais l’impression qu’il allait en profiter plus que pleinement.

« Mais euh… Essaye de… Enfin pas quelque chose de trop dur… »

Le contact de son doigt sur ma clavicule me rendait mal à l’aise. D’une part parce que j’avais très peu l’habitude d’avoir un homme qui me caressait et d’autre part parce que les frissons de… de je sais pas… me donnait l’impression que je voulais le laisser faire.

J’espérais que ce n’était qu’une impression.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aemi Tokiya

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 20/01/2013

MessageSujet: Re: Citron vert à la vanille   Mar 5 Fév - 23:16

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Usagi A. Yushirou

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 26/07/2011
Age : 24
Localisation : Loin... (v°°)...

Feuille de personnage
Objet de Quête:
Vie:
1300/1300  (1300/1300)
Classe:

MessageSujet: Re: Citron vert à la vanille   Mer 6 Fév - 0:47

Il m’invitait chez lui.

Sur le coup, mon cœur eut un léger soubresaut sous le choc, ou il serait plus exact de dire que je ne me sentais pas vraiment en confiance face à cet inconnu. Cet inconnu qui venait d’arrêter de faire glisser son index le long de ma clavicule.

Un sentiment de soulagement teinté d’une légère déception, je ne souhaitais pas vraiment qu’il continue ses caresses mais… Il fallait avouer que ça avait été agréable… Le contact humain.

Je ne savais pas vraiment quoi lui répondre.

Je me trouvais dans cette situation si commune du « Je te laisse le choix, mais en gros t’as pas le choix » et, comme on pouvait dire qu’à ce moment là je ne possédais pas l’entiereté de mes capacités cérébrales.

Ma réponse fut rapide.

« Euh… Oui… »

Un peu trop rapide.

J’avais l’impression d’accepter délibérément d’entrer dans la camionnette d’un pedobear. Certes, il semblait aussi jeune que moi.

Mais.

J’avais entendu parler de choses. On appellerait ça du Yaoi : l’image que j’en avais était… Des fans qui déchaînent leur passion avec diverses onomatopées, des stalkeuses de rayons de magasins, des personnes qui restaient jusqu’à 4h du matin pour lire quelque chose que n’importe qui jugerait malsain…

Théoriquement.

Je serais Uke là.

Non mais à quoi est-ce que je pense… ?

« J-Je te suis Aemi. »

Je parlais d’une toute petite voix.

Décidément. Il fallait que je devienne le Sem-… Que je me reprenne.

Pas pour l’instant je… Euh… Plus tard. Je vais juste le suivre bien docilement pour le moment. Uwu7
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aemi Tokiya

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 20/01/2013

MessageSujet: Re: Citron vert à la vanille   Mer 6 Fév - 20:56

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Usagi A. Yushirou

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 26/07/2011
Age : 24
Localisation : Loin... (v°°)...

Feuille de personnage
Objet de Quête:
Vie:
1300/1300  (1300/1300)
Classe:

MessageSujet: Re: Citron vert à la vanille   Mer 6 Fév - 22:11

Je le suis plus ou moins docilement jusqu’à un appartement qui me semblait vraiment… Mais alors vraiment d’un tout autre monde par rapport au mien. Il alluma la télé un peu machinalement, puis repartit en direction de ce que je supposais être la cuisine.

Je m’assis sur un canapé en cuir, laissant mes mains entre mes genoux, je resserrais instinctivement les cuisses pour emprisonner mes doigts.

Malgré ma décision intérieure, je n’arrivais à rien d’autre que de paraître totalement crispé. Un léger sursaut me prit lorsqu’il m’interrogea sur la boisson que je voulais… Heureusement qu’il ne m’avait pas vu…

« Euh… »

Je me relevais d’un coup comme si on m’avait frappé avec une matraque électrique.

« De... Hmm… Un chocolat… S’il te plaît… »

Je me rassis.

Méditant sur ma manière de prendre le dessus.

A vrai dire, j’avais mon plan en tête. Le seul problème, c’est que j’étais incapable de l’appliquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aemi Tokiya

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 20/01/2013

MessageSujet: Re: Citron vert à la vanille   Sam 9 Fév - 1:29

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Usagi A. Yushirou

avatar

Messages : 575
Date d'inscription : 26/07/2011
Age : 24
Localisation : Loin... (v°°)...

Feuille de personnage
Objet de Quête:
Vie:
1300/1300  (1300/1300)
Classe:

MessageSujet: Re: Citron vert à la vanille   Sam 9 Fév - 14:11

Il entra finalement dans le salon avec deux tasses, avant de m’en tendre une que j’attrapais timidement après avoir légèrement hésité. Il laissait le silence s’installer, ou plutôt, nous laissions le silence s’installer, alors que j’écoutais d’une oreille distraite les informations à la télévision.

Je me grattai la joue, avant de boire une gorgée. Le contenu me brûla légèrement la gorge mais… C’était bon… Mais vraiment hein, c’est pas comme le truc en poudre qu’on envoyait dans le lait…

Mais… Un certain regard m’empêchait d’en profiter pleinement, en plus, si on ajoute à ça le contact pressant de sa jambe contre la mienne…

Je devais trouver quelque chose à dire ou à faire… Euh… Tiens si on parlait de…

« Euhm… C’est… C’est inquiétant ces histoires… A la télé… »

J’avais parlé un peu à la manière d’un automate, du moins c’était mon ressenti.

C’est pour cette raison que j’essayais de meubler un peu mes propos malgré le silence, ses yeux qui me parcouraient et sa cuisse qui venait doucement se caler contre la mienne.

« Qui serait assez stupide pour… Pour suivre quelqu’un en pleine nuit… Jusqu’à la maison de l’agresseur en plus… Puis après ils se font droguer par une boisson ou autre… »

Je soupirais légèrement, réellement je ne comprenais pas la raison pour laquelle ces agressions étaient devenues aussi fréquentes.

« F-Faut pas avoir toute sa tête pour faire tout ça… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Citron vert à la vanille   

Revenir en haut Aller en bas
 
Citron vert à la vanille
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chocolat / Vanille / Fraise / Citron / Nougat (Orichi-saaan)
» Le gâteau au citron
» Effondrement de l'école ''Grace Divine''Canapé Vert
» 2 nuls Nurgle vs SM Vanille
» Au Dragon Vert

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
shinigami-hollow :: In RPG :: Monde réel :: Karakura-
Sauter vers: